• Ali Contre Frazier, Des Coups au delà du Ring

     

     

    Ce magnifique documentaire retrace l'extraordinaire rivalité entre Ali et son plus redoutable adversaire Joe Frazier.

     

    Quand on pense à Ali on pense souvent au plus grand sportif du 20ème siècle pour certains, à l'homme charismatique qui avait une grande gueule et a refusé d'aller au Vietnam. On pense aussi au formidable documentaire When We Were Kings sur son combat épique contre Foreman pour reprendre le titre mondial au Zaïre.(aujourd'hui RDC). On pense à ça:

     

     

     

     

     

    Pourtant il est difficile d'imaginer la rivalité qu'il a pu entretenir avec Joe Frazier durant de nombreuses années.

    Le plus étonnant étant qu'à l'origine les deux boxeurs étaient amis, Frazier ayant même tout fait pour soutenir Ali lorsque ce dernier fut déchu de son titre après avoir refusé d'aller au Vietnam.

     

    Alors pourquoi cette rivalité? Il semblerait qu'Ali n'ait jamais vraiment supporté d'avoir eu besoin du soutien d'un homme qu'il jugeait sportivement et humainement inférieur à lui et qui avait entre temps récupéré la ceinture mondiale. Sa rancoeur l'a poussé à provoquer sans cesse et gratuitement Joe Frazier. Plus qu'une simple rivalité comme Ali les a cultivées, c'est une une véritable inimitié qui a dépassé de très loin cadre sportif.

     

    C'est assez étonnant de voir un Ali qui s'il possède toujours autant le don de provoquer avec humour sort régulièrement de son rôle de show-man habituel pour amener le combat sur le plan racial comme il l'avait aussi fait avec Foreman. On découvre alors un boxeur complètement dépassé par le rôle que lui fait jouer la Nation Of Islam qui profite des frasques de la star pour faire de la récup à bon prix.

     

    Elijah Muhammad, cadre dirigeant de la Nation Of Islam et maître à penser de Ali

     

    Le pauvre Frazier qui n'en demandait pas tant se retrouvera alors malgré dans le rôle du "Nègre de maison" si cher à Malcolm X. Le plus ironique étant que Joe Frazier a passé son enfance en Caroline du Sud, un des états les plus racistes des Etats Unis.

     

    A partir de ce moment Joe Frazier devient la cible pour de nombreux activistes: victime de harcèlement et de menaces de mort, il finit même sous protection policière à l'approche d'un de ses combats contre Cassius Clay.

     

    Aussi il ne faut pas s'étonner qu'au terme de trois rencontres la haine et la frénésie qui ont été accumulées à l'aube de leur dernier combat ont pris des proportions telles qu'elles ont matérialisé une lutte à mort digne d'un champ de bataille.

    Ali et Frazier qui en viennent aux mains en pleine émission télé

     

     

    Ali ayant entrepris un lourd travail de sape apparait même complétement hystérique et dangereux franchissant allègrement la ligne rouge à l'approche du combat final en pétant complètement les plombs à l'hôtel de son adversaire.

    Pour être tout à fait honnête, Ali n'apparait pas sous son meilleur jour mais il n'en reste pas moins hilarant à certains moment en bon show-man, n'hésitant pas à à cogner un singe en peluche à l'entrainement ou à piquer une poupée vaudou soit-disant à l'effigie de Joe Frazier, voire à mettre un sacré bordel en pleine cérémonie à cause de sa femme et de sa maîtresse. Du grand n'importe quoi en somme.

     

    Ali complètement perché en plein trash talking

     

    Bien qu'il soit clairement orienté, ce documentaire n'est pas à charge contre Ali mais plutôt un documentaire qui tente de réhabiliter Joe Frazier, une ancienne gloire déchue injustement oubliée. Il y a une tentative de recul sur les événements passés et sur la folie qui s'était emparée d'Ali. Et bien que ce dernier n'ait pas participé au documentaire, il apparait clairement qu'à l'issue du 3ème combat il ait recouvré la raison et fait preuve de respect comme on peut le voir dans l'interview d'après combat. On retrouve alors un Ali un peu plus humble et humain, comme si après la folie et la tension engendrées par cet événement sportif hors norme il pouvait à nouveau considérer son adversaire sur le plan sportif et humain.

    Qu'est-ce qu'il reste de tout ça plusieurs décennies plus tard? Une légende vivante richissime atteinte de Parkinson, dont l'aura a largement dépassé le cadre de son sport, qui a vanté la force et la bravoure de son adversaire et qui s'est publiquement plusieurs fois excusé (indirectement) de son comportement et de ses débordements. De l'autre côté, un vieil homme en assez bonne forme pour son âge, ancienne gloire et retombé depuis dans le quasi anonymat, continue d'entrainer des boxeurs dans un ghetto de Philadelphie et ne lui a  pardonné que sur le tard.

     

     

     

     Il semblerait qu'après toutes ces années ils se soient finalement réconciliés. A la mort de Frazier, on peut voir sur certaines photos parmi d'autres célébrités du monde de la boxe un Ali ému assistant aux funérailles de celui qui aura été son plus redoutable et plus brave adversaire.

     Un docu passionnant à voir impérativement pour tout fan de boxe.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :