• Comment Tuer son Boss 2

     

    Arrivé  devant le ciné avec ma femme on avait le choix entre Dumb and Dumber 2, le 7ème fils et ça:

     

     

     

    J'avoue avoir accepté un peu sans conviction vu que je n'ai pas beaucoup de souvenir du premier, ce qui n'est jamais très bon signe. Comme quoi il vaut parfois mieux oublier ses a priori.

     Le trailer

     

    Le résumé (selon Allocine, bah ouais je vais pas me prendre la tête à les tous refaire quand ils sont dispos ailleurs):

     

    Lassés de devoir se plier aux consignes de leurs supérieurs, Nick, Dale et Kurt décident de monter leur entreprise pour ne plus avoir de patrons. Mais un investisseur habile les prive soudain de capital. Sans ressources, ni recours juridique, nos trois apprentis entrepreneurs mettent au point un plan foireux, consistant à kidnapper le fils – adulte – de l'investisseur et à exiger une rançon afin de pouvoir reprendre le contrôle de leur entreprise…

     

     

     
    Dale, Kurt et Nick alias les Pieds Nickelés

     

     Comment dire... j'en attendais vraiment rien (d'autant plus que c'est une suite donc) et j'ai été agréablement surpris.  Honnêtement le film, est bien mieux écrit que la moyenne des comédies et ça c'est déjà un très bon point en soi. Autant on peut prévoir à l'avance la tournure des événements au début, autant l'enchainement des situations toutes plus énormes est bien amené. Même les gags qui peuvent sembler pipi caca au départ sont plus recherchés et réussis qu'à l'accoutumée.

     

    Retour de Kevin Spacey et Jenny Aniston alias Dave Harken le psycho et Julia Harris la chaudasse


    A ce jeu les héros font des prouesse de connerie. Je n'avais pas le souvenir que le trio était aussi débile en fait. Mention spéciale à  Charlie Day alias Dale, le petit Juif de service aussi con et radin que gentil et intègre du moins vis à vis de sa femme. Évidemment toutes les stars du premier remettent le couvert: Jennifer Aniston, Jamie Foxx et le grand Kevin Spacey, tous également excellents (si si même Aniston). En bonus, Christoph Waltz est de la partie.

     

     

    Christoph Waltz est Burt Hanson, le nouveau boss

     

     

    En conclusion: une bonne surprise qui, si elle n'atteint pas non plus le niveau des films des frères Farrelly, reste hautement recommandable et permet de passer une bonne soirée ciné sans prise de tête. En tout cas Jason Sudeikis confirme à mes yeux après The Millers qu'il a en tout cas bon goût pour choisir ses comédies.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :