• Dope

     

    Bizarrement j'ai pas eu grand chose à foutre du film sur N.W.A. Il faut dire que j'ai pas non plus grandi avec eux, davantage avec le son de la côte est de De La Soul au Wu Tang, voire avec le G Funk de Snoop, Warren G etc qu'avec leurs trucs d'enragés (même si j'aimais bien). Mais ce film là m'intriguait.

     

     

     

     

    Résumé:

     

    Inglewood, Los Angeles. Malcolm, Diggy et Jib, des lycéens de 17ans, n'ont pas le profil habituel des ados de ce quartier mal famé. Habillés comme des hipsters, fans de rap des 90's, de punk, d'informatique et de plein de trucs de geeks, ils sont au mieux la risée de leurs camarades, au pire la cible des gangs locaux. Leurs vies de loosers se déroulent sans trop d'encombres jusqu'au jour où Malcolm se retrouve malencontreusement en possession d'une importante quantité de drogue. S'en suivra une course contre la montre pour s'en débarrasser, une course mêlant Bloods, meufs, examens d'entrée de fac, boloss et geeks. Dès lors tout va basculer pour le meilleur, et surtout pour le pire...

     

     

     

     

     

    De part son sujet de base (des ados qui ne ressemblent pas à ceux de leur environnement) le film rappelle quelque peu le cool et déjanté Wassup Rockers!! de Larry Clark avec ses Mexicains du barrio fans de rock. Un Après tout là on a un Renoi, une Renoi lesbienne et un basané d'origine indéterminée (c'est eux qui le disent) qui ressemble à un Paki ou un Mexicain. Dans les deux cas, ça reste les boloss de leur quartier.

     

     Diggy (Kersey Clemons), Malcolm (Shameik Moore) et Jib (Tony Revolori), une bande de geeks

     

    Rempli de scènes totalement barrées (celle du fast food est assez forte), le film donne l'impression d'une BD ou d'un épisode des Boondocks, rythmé par des classiques du rap cainri des 90's.

     

    Plus qu'un simple film d'ado, Dope c'est une ode au hip hop des années 90. Pharrell Williams et Puff Daddy étant producteurs exécutifs du projet, Pharrell supervisant par ailleurs la B.O, on se doute qu'elle sera de qualité et c'est bien le cas. Pendant tout le film je me suis surpris à plusieurs reprises à chanter les classiques qui inondent le film (Naughty By Nature, Onyx, Busta Rhymes, Nas, Gil Scott Heron... seuls Biggie et surtout 2Pac manquent à l'appel, maman Shakur ayant verrouillé les oeuvres du fiston). D'ailleurs même les sons non rap censés être foireux déchirent:

     

     

     

    C'est aussi assez marrant de voir comment au détour d'une ou deux discussions quelques rappeurs se prennent des balles perdues (Will Smith période Fresh Prince, Mc Hammer, Vanilla Ice, Macklemore ou encore Donald Glover alias Childish "J'ai pas encore fait mon coming out" Gambino).

     

     "Dom" (A$ap Rocky), un des gros dealers du quartier

     

     

    Il est juste un peu dommage que le dernier acte opte pour un ton un peu plus grave que le reste du film mais c'est pas grave. L'essentiel est là, Dope est le genre de truc qui ne se prend pas trop au sérieux et c'est très bien comme ça.

    Les acteurs sont bons: Asap Rocky est cool et relativement crédible (ça m'a étonné d'ailleurs), Tyga est insupportable comme d'hab mais on le voit pas longtemps heureusement, le héros est nigerian, le réal aussi (Rick Famuyiwa, qui a grandi à Inglewood comme le héros, est aussi connu pour le film Brown Sugar avec Sanaa Lathan, Taye Diggs et Mos Def), les meufs sont belles, même la petite goudou qui est mimi comme tout (si si).

     

    Bah quoi elle est pas mimi en vrai?

     

     

    En fait paradoxalement Zoey Kravitz, qui joue la belle gosse du film, est la moins jolie. Pas qu'elle soit moche hein, me faites pas dire ce que j'ai pas dit, mais avec les parents qu'elle a, elle aurait pu être mieux, et puis elle a un plus gros front que Rihanna et ça faut quand même le faire. En vrai, aussi vamp et shlag qu'elle est dans le film, c'est Chanel Iman (une ex Victoria's Secret et d'A$ap Rocky apparemment, petit chanceux) qui lui vole la vedette sur ce terrain.

     

    Lily (Chiman Iman), la petite gosse de riche vicieuse

     

     

    Sinon je viens de voir sur Wiki que les rappeurs californiens Casey Vegies et Vince Staples font un petit caméo dans l'équipe d'A$ap Rocky.

     

    Bref, pas besoin de passer par 4 chemins: Dope (produit par la boîte de Forest Whitaker, c'est d'ailleurs lui qui fait la voix off), c'est le genre de film cool et fun qui donne la pêche et devrait faire plaisir à tout VRAI fan de rap.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :