• Ladyboy VS Yakuzas, l'île du Désespoir

    Hier je vais à la Fnac de St Lazare pour voir si le dernier Ushijima est sorti et mater les mangas comics par la même occasion, et je tombe sur ce truc, en évidence, non plastifié à la portée de tous (au rayon seinen mais quand même):

     

     

     

     

    D'abord un peu choqué (enfin façon de parler), ma curiosité a finalement pris le dessus et j'ai fini par mater ce truc. Non pas que le sujet m'intéresse spécialement hein, juste que le pitch est tellement barré qu'on peut se demander ce que ça va donner.

     

    Résumé:

     

    Kozo, un jeune beau yakuza ultra con, complètement obsédé et très bien membré, est chargé de protéger la jolie femme et la fraîche fille de l'oyabun (du parrain). Evidemment ce qui devait arriver arrive, il cède à ses pulsions et aux appels de la chair, et se tape la femme et la fille pour leur plus grand bonheur. Malheureusement pour lui les choses se gâtent rapidement lorsque l'oyabun apprend ses actes de bravoure, et ce dernier entreprend de le lui faire payer de la plus horrible des façons: d'abord transformé en "femme" par un chirurgien marron, il est ensuite condamné à être envoyé sur une île où ont été déposés une centaine de détraqués sexuels. En manque de femmes, ceux se voient offrir leur libération par le clan mafieu s'ils arrivent à trousser le pauvre Kozo. C'est parti pour une traque sans merci .

     

     

     

     

    Ouais, c'est du grand n'importe quoi je confirme. Déjà le thème complètement ultra glauque est traité de manière non seulement légère mais surtout complètement barrée. Il faut voir le héros se réveiller, se plaindre qu'on lui a coupé la bite et qu'on aurait au moins pu le laisser en shemale (je connaissais pas la diff entre les 2, apparemment le shemale a encore son matos en bas et pas l'autre). Dans un autre registre, dans l'hélico qui le ramène vers l'île de l'enfer, le pauvre Kozo a droit à un descriptif de ce qui l'attend, à savoir un gigantesque gangbang démoniaque. Et là, premier réflexe du mec proposer à son chef direct une pipe pour le libérer de l'hélico (!!!) Non mais allo quoi.

     

     

     

     

     Malgré la connerie évidente d'un manga qui ne se prend pas au sérieux une seconde, l'histoire est assez bien foutue. Passée l'introduction on a donc droit à un vrai survival, avec de nombreux rebondissements (ce n'est pas un truc porno gay ou même un truc porno tout court). Le pauvre Kozo ira de surprises en surprises mais se battra coûte que coûte pour assurer sa survie, et progressivement s'adaptera à son nouveau corps afin de pouvoir se battre et sauver sa peau (et ses fesses). 

     

     

     

     

     

     Pour résumer, c'est hilarant, complètement barré, con comme pas possible et il faut le dire aussi un peu malsain. Le manga est réparti sur 4 tomes et validé par Fausto Fasulo le rédac chef de Mad Movies (...)

    Perso j'achèterai pas parce que ma femme et son entourage se poseraient des questions (lol) mais j'ai quand même trouvé ça pas mal du tout. A découvrir, et à réserver à un public averti bien sûr.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :