• Comme tout le monde j'ai été abasourdi en apprenant la triste tuerie ayant coûté la vie à une douzaine de personnes parmi lesquelles les célèbres caricaturistes Cabu, Wolinski et Charb.

    C'est une tragédie et j'espère qu'on va retrouver les auteurs de cet attentat.

    Pour autant quelque chose me gêne dans la surexposition de cet acte terroriste.

     

     

    C'est quoi ça sérieusement?

     

    Depuis peu, je vois nombre d'abonnés Facebook mettre cette image en avatar. "OK et après?" j'ai envie de dire.

    Je comprends que cette violente attaque ait choqué nombre de gens (dont moi-même), mais concrètement qu'est-ce que ça fait de mettre ça?  Ca permet d'afficher son soutien à la rude épreuve à laquelle Charlie Hebdo vient d'être confrontée. OK, maintenant on ne va pas faire comme si tous les gens qui affichent cette image se sentaient réellement et profondément concernés par ce drame. 90% des gens qui affichent cette image ne l'achetaient probablement pas, et au pire ne l'avaient même jamais lu.

     

     

    Si tu t'es senti concerné en voyant cette image, c'est bien à toi que je m'adresse.

     

     

    Alors oui c'est bien qu'il y ait un engagement mais le problème des réseaux sociaux finalement c'est que diffusion d'une image de manière virale laisse croire à un engagement profond alors qu'il n'est que surfait.

     

    C'est bien beau de mettre une image pour défendre ou lutter contre on ne sait plus trop quoi au final (liberté d'expression, obscurantisme, terrorisme, la place de l'islam en France, voire Israël pour les trolls):

     

    Je Suis Charl.. euh Isra... euh Palestinienne

     

    La vérité, c'est que passé l'effet de surprise durant lequel tout le monde est choqué, bouleversé, blessé jusque dans sa chair, et durant lequel le journal et les victimes deviennent un symbole parfois flou (liberté d'expression, héros, martyrs etc. ) avec des retombées aussi importantes que brèves (prochain tirage du prochain Charlie Hebdo à 1 million au lieu des 20 000 habituels, manifestations internationales etc), et ben après tout ça, chacun retournera à sa petite vie sans plus se soucier, voire se souvenir de ce qui s'est passé.

     

    Lui n'oubliera jamais

     

    Je me rappelle encore de l'effervescence lors de l'enlèvement des 200 lycéennes par Boko Haram dans le nord du Nigeria, avec les tronches de Michelle Obama et d'autres célébrités arborant un "rendez-nous nos filles" du plus mauvais effet selon moi.

     

    Mais qu'est-ce que tu vas faire sinon, hein?

     

    Plusieurs mois après on ne les a pas rendues et tout le monde les a oubliées. Bon c'est pas aussi pathétique que nos politiques avec en tête un Valls tentant "d'organiser une manifestation (lol) ou l'autre qui propose de nommer Charb et cie au Panthéon (re-lol).

     

    Finalement le pire dans tout ça, c'est qu'on en oublie les vraies victimes, Cabu, Wolinkski et Charb bien sûr, mais aussi les autres employés, et les policiers qui ont également perdu la vie.

     

    Bref Facebook c'est cool pour raconter sa vie ou faire sa com mais, hormis lors du Printemps Arabe, pour se faire une conscience politique on repassera.

     

    Pour conclure, une pensée aux victimes et à leur famille un dernier mot pour la route:

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Ca fait donc un mois que j'ai créé ce blog et je suis content de son avancement. Alors certes il est très loin d'être parfait mais j'ai pu le fournir un petit peu avec des articles assez complets, enfin j'espère. Enfin c'est toujours un peu bizarre de faire un mini bilan. Je vois qu'un mois après sa création j'ai eu une cinquantaine de visiteurs, je ne sais pas si c'est bien ou pas mais ça ne m'inquiète pas, au contraire même. Et pourtant, qui dit bilan dit remise en question. Les visiteurs c'est bien, les commentaires c'est mieux et là... O commentaire sur la quinzaine d'articles, on peut se demander si quelqu'un les a lus, si ça a intéressé ne serait qu'une personne, un peu comme quand on partage un statut Facebook et qu'il n'y a aucun retour.

    Traduction: nous raconte pas ta vie, tout le monde s'en fout

     

    En même temps je le comprends. Il y a ce que j'appelle le "syndrome du grec" (ça doit avoir un vrai nom mais bref). En bon banlieusard j'ai toujours mangé des grecs (kebabs) et pour voir si un grec était bon il suffisait de regarder s'il  y avait du monde dedans ou pas. A St Denis par exemple c'est criant: à côté du 129 pour ne pas le citer et où il n'est pas rare de voir des gens faire la queue même dehors, il y a 2 ou 3 autres concurrents quasi vides. C'est la hype mais pas que. Ca rassure. Je suppose que c'est pareil pour tout et ici aussi. Voir un blog sans com ça ne doit pas inciter à vouloir en mettre. Et puis les gens sont devenus fainéants, ils cherchent, ils cliquent, ils survolent et basta. Je ne peux pas reprocher ce genre d'attitude qui découle du zapping à outrance. C'est comme ça,j'y peux rien. D'autant plus que parler de documentaires financiers entre deux animes et séries B ça peut en perturber (gonfler) plus d'un. Faire un blog sur Nabilla c'est plus fun (free Nabilla). Enfin bon c'est mon blog et j'en fais ce que je veux.

     

     

    Le deuxième truc qui fait réfléchir  c'est: pourquoi?

    Pourquoi Champ de Mines? Pourquoi un blog qui laisserait sous entendre qu'on parlerait de littérature alors qu'il n'y a que peu d'articles dessus? Parce que. J'avais envie de créer un blog sur ma passion d'écrire mais voilà c'est pas si simple. Je suis un grand lecteur, du moins j'ai lu énormément de livres, dont beaucoup de classiques. Le problème c'est que je lis lentement, voire de plus en plus lentement. Je ne me vois pas chroniquer les 200 romans que j'ai lus juste pour faire du remplissage alors que leur lecture date de 5 ans, ça ne rimerait à rien. Alors il va falloir que je trouve un autre moyen de partager mon amour pour Ellroy, Dostoïevski, Faulkner etc. Sous peine de devenir un blog généraliste comme il y en a tant.

     

    Dans le même ordre d'idée la base  était aussi de promouvoir mes écrits. Mais comment promouvoir des choses qu'on n'a pas terminées? Je ne suis pas un poète, je n'écris de nouvelles, j'ai seulement écrit des scénarii et un roman que je ne suis pas sûr de vouloir exploiter. Je me "concentre" actuellement sur l'écriture d'un second et on verra bien comment je vais me débrouiller pour faire vivre cette partie du blog en attendant.

     

    C'est donc un challenge de faire vivre ce blog et je l'espère un moyen de promouvoir mes futurs écrits. D'autres l'ont fait, pourquoi pas moi?

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • C'est assez dur de commencer un blog généraliste comme celui-là et encore plus quand on n'est pas expansif de nature comme moi. Enfin y a qui sont assez à l'aise avec ça (et puis "personne t'a obligé à créer un blog si tu n'as rien à dire connard"). En effet pourquoi je l'ai ouvert si j'ai rien à dire? En fait si j'ai pleins de trucs à dire mais je ne sais pas par où commencer car c'est toujours un peu le bordel dans ma tête. Bref maintenant que je l'ai créé je vais m'attacher à l'alimenter correctement et régulièrement. Et raconter des trucs "intéressants"

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique