• En tant qu'aspirant écrivain, ou artiste contrarié (c'est selon), je suis censé être sensible à l'art donc (c'est le cas) et m'intéresser à ce qui fait l'art avec un grand ou petit A. Afin donc de conserver cette "sensibilité" je suis allé voir l'expo consacrée à Sonia Delaunay au Musée d'Art Moderne.

    Après avoir traversé un portique digne de la préfecture de Bobigny avec le vigile de circonstance qui m'a sorti du "par contre laisse ton sac au vestiaire mais c'est gratuit t'inquiète!" (Limite si c'était pas "wesh cousin" Il m'a pris pour un clochard ou quoi avec son vestiaire gratuit? Et puis vouvoie-moi la prochaine fois enculé), j'ai enfin pu me plonger dans cet expo dont c'était les tout derniers jours.

     

    Pour ceux qui ne connaissent pas Delaunay c'est une artiste d'origine russe qui a commencé à œuvrer début du 20ème siècle et a traversé toutes les époques pour s'éteindre en 1979.

     

     

    Bon je vais pas m'attarder sur sa vie. En bref elle est issue de la grande bourgeoisie feuj ruskov au départ, et  elle est très influencée par Gauguin, Van Gogh, puis par le fauvisme.

     

    Sonia Delaunay, Finlandaise, 1908, Jérusalem, The Israel Museum (détail).

     

    Elle s'installe à Paris en 1906 et parvient à trouver son style très caractéristique dans les années 1910 environ et traverse différents courants, en particulier le dadaïsme dont elle se sent assez proche un moment (elle est pote avec Tristan Tzara). A partir de là elle consacrera sa carrière à la recherche de supports (meubles, vêtements, canevas, patchwork etc.) et au travail tout d'abord sur la lumière électrique, puis les couleurs et les figures géométriques, en particulier les courbes.

    Le Bal Bullier

     

    S'il y a bien quelque chose qu'on peut dire sur cette expo c'est qu'elle est exhaustive. Le directeur d'expo a du se prendre la tête à contacter tous les musées du monde pour gratter le plus d’œuvres possible. De fait, on se retrouve avec un peu tout: des photos de famille, des croquis, des "études". C'est limite si on n'en fait pas une overdose d'ailleurs mais au moins on ne peut pas ne pas être fixé sur le travail de Delaunay et son cheminement tout au long de sa vie après avoir vu l'expo. Après concernant son travail justement, je suis assez mitigé. Je me souviens être resté perplexe à plusieurs reprises devant certaines œuvres.

     

    Si Delaunay est dotée d'un talent indéniable et ce dès son jeune âge je trouve son évolution un peu décevante. Autant la première partie de son œuvre est clairement sous influence (Gauguin etc.), autant j'ai trouvé le travail autour de la lumière et de l'électricité intéressant, comme on peut le voir sur la peinture ci-dessus avec des jeux de lumière qui pourrait faire croire qu'on regarde certaines scènes au travers de vitraux. D'ailleurs par la suite j'aime beaucoup son travail autour de la symétrie et des courbes

         

     

    Par contre quand elle évolue de plus en plus vers l'abstraction genre ça:

     

     

    Euh comment dire... Franchement y avait des trucs, on aurait dit des trucs de maternelles sérieux. J'essaie d'être ouvert mais y a une partie de moi qui reste insensible à ce genre de truc.

     

    Etude de personnage Craies grasses de couleurs

     

    Ce truc est digne d'être exposé? Une étude ça? Tu me donnes 4 crayons de couleur et je te le fais, et en nettement mieux. Faut pas abuser quoi.

     

    Blague à part (ou pas d'ailleurs), s'il y a bien quelque chose qui ressort de l'expo à travers son travail c'est bien la personnalité de Delaunay. La femme a tout fait: de la pub (normal), de la tapisserie (?), des costumes pour spectacle (pourquoi pas), du stylisme (...), et pleins de trucs assez moches ma foi. C'est peut-être injuste mais en sortant de là j'ai eu comme l'impression de voir le boulot d'une meuf pétée de thunes avec son mari qui se faisait un peu chier dans la vie et comme tout rentier a fait l'artiste parce qu'elle avait que ça à foutre un peu...

     

    Bref je suis un peu déçu. Par l'exposition déjà qui a balancé tout ce qui était possible au point de mettre des trucs franchement dispensables à mon humble avis et sans fil conducteur autre que la chronologie de Delaunay. Par l’œuvre de Delaunay ensuite qui si elle est intéressante m'a semblé assez limitée parce qu'une fois arrivé à la période "rond-carré", elle n'a plus fait que ça: des ronds, des ronds et des ronds. Alors oui certaines sont magnifiques et fascinantes mais franchement sur la longueur ça fait truc d'autiste.

     

    A découvrir pour ceux qui ne connaissent pas mais ça ira pas plus loin pour moi.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  Je me sens seul. Pas que je manque d'amis ou d'amour hein? J'en suis pas là quand même. Simplement de temps en temps je cherche des blogs intéressants et dans un délire pas trop éloigné du mien que je pourrais épingler, commenter (et pas que pour ramener du monde vers le mien, parce que je suis dans l'échange si si) et finalement j'arrive pas à trouver. Je dois mal m'y prendre je pense parce que des blogs d'écriture, de ciné et de bouquins ça court les rues normalement. Pourtant j'y arrive pas. Quand je regarde les blogs je tombe ou sur des blogs quasi pro, ou bien sur :

     

    - des blogs consacrés à la pêche en Auvergne

     

     

    - des blogs de mode

     

     

    - des blogs sur les recettes grand mère Marinette

     

     

    - des blogs mangas créés par des ados en pleine idéalisation du Japon avec des pseudos du style Oni-chan, one-chan, sakura-chan, ebi-chan, tamago-chan, yakitori-chan, sashimi-chan, voire Luffy-Kun pour les plus audacieux...

     

     

     

     

    Pas que ça me dérange hein, il en faut pour tous les goûts et chacun a son utilisation d'un blog et d'Internet en général (même si les 3 quarts du trafic web concernent les téléchargements de films, musique, les jeux et le porno. Ne mentez pas c'est vérifié ha ha!). J'ai même vu un blog qu'un mec avait créé pour parler de la pluie, du beau temps et de son cancer (...). Bah si ça peut lui permettre de se sentir mieux et à d'autres d'apprendre des choses bah c'est tant mieux. C'est juste que c'est pas du tout ce que je recherche mais ça c'est mon pb.

     

    De temps en temps je tombe aussi sur des listings thématiques de blogs avec pas mal de présentations du style:"salut j'ai créer ce blog, parsque j'aime écrire. Bone visite et n'hésiter pas a commentez!"

    WTF!! Et j'exagère même pas. Je comprends qu'un ado (ou un adulte d'ailleurs) fasse des fautes et j'en suis pas exempt mais sérieux quoi.  alors OK je suis un vieux con ou presque et c'est toujours pas à moi que ces blogs s'adressent (heureusement) mais faites un effort sérieux...

     

    Bref. Je trouve pas. Je dois être bizarre.  Ou pas.

     

    L'enfer c'est les autres.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Bah oui! C'est une triste nouvelle que les fans de MMA (mixed martial arts, combat libre) savent déjà depuis quelques temps. Les droits de diffusion n'ont pas été renouvelés par RTL9 et la diffusion est maintenant assurée par la chaine payante Kombat Sport.

    Ayé c'est fini. Plus de nuit blanche à guetter une rediff un samedi entre 2h et 4h30 du mat'. Fini les enregistrements que j'avais la flemme de mater avant 2 semaines et dont je connaissais déjà le résultat du "main event" (le combat le plus attendu de la soirée).

    Fini les:

    - "chéri! Viens au lit"

    - "viens! On regarde autre chose"

    - "c'est ça un samedi soir en couple pour toi? Super le programme..."

     

     

     

    Plus de :

     

     

    Ni de:

     

     

    Ou du moins il faudra payer maintenant...

    Bah oui c'est comme ça pour tous les sports d'ailleurs. Le pay-per view (littéralement "payer pour voir")  s'il a permis à certains athlètes de niveau de péter le score chez leur banquier (Floyd "Pretty Boy" Mayweather est quand même le sportif le mieux payé au monde, loin devant Messi et CR7,  avec des dizaines de millions de dollars négociés à chaque combat), reste un frein à l'accessibilité du sport par le plus grand nombre.

     

    Floyd est tellement riche que même ses gants coûtent plus cher que ta voiture

     

     

    D'ailleurs le PPP n'est pas le seul frein, le sport en règle générale et pas que le foot engendre tellement d'oseille que les fédérations et même les comités internationaux comme le CIO, deviennent de plus en plus gourmandes. Preuve en est que même le légendaire Roland Garros, habituellement diffusé sur France 2 a failli être diffusé ailleurs. Pareil pour les J.O. On voit d'ailleurs ce qui se passe pour le foot et la guerre que se mènent Canal et BeIn, payant des droits de diffusion parfois plus élevés que leurs retombées financières.

    C'est malheureux mais vu comme c'est parti les fans de sport iront s'abonner à des chaines thématiques et les amateurs occasionnels iront au mieux sur les sites pour choper des infos et diffusions, sinon passeront leur chemin.  C'est la vie.

     

    Pour l'heure je ne suis pas spécialement motivé à lâcher ne serait-ce qu'un euro en plus de mon abonnement Free pour mater les UFC. On verra bien si avec le temps je finirai par me plier ou si je trouverai une alternative.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Comme tout le monde j'ai été abasourdi en apprenant la triste tuerie ayant coûté la vie à une douzaine de personnes parmi lesquelles les célèbres caricaturistes Cabu, Wolinski et Charb.

    C'est une tragédie et j'espère qu'on va retrouver les auteurs de cet attentat.

    Pour autant quelque chose me gêne dans la surexposition de cet acte terroriste.

     

     

    C'est quoi ça sérieusement?

     

    Depuis peu, je vois nombre d'abonnés Facebook mettre cette image en avatar. "OK et après?" j'ai envie de dire.

    Je comprends que cette violente attaque ait choqué nombre de gens (dont moi-même), mais concrètement qu'est-ce que ça fait de mettre ça?  Ca permet d'afficher son soutien à la rude épreuve à laquelle Charlie Hebdo vient d'être confrontée. OK, maintenant on ne va pas faire comme si tous les gens qui affichent cette image se sentaient réellement et profondément concernés par ce drame. 90% des gens qui affichent cette image ne l'achetaient probablement pas, et au pire ne l'avaient même jamais lu.

     

     

    Si tu t'es senti concerné en voyant cette image, c'est bien à toi que je m'adresse.

     

     

    Alors oui c'est bien qu'il y ait un engagement mais le problème des réseaux sociaux finalement c'est que diffusion d'une image de manière virale laisse croire à un engagement profond alors qu'il n'est que surfait.

     

    C'est bien beau de mettre une image pour défendre ou lutter contre on ne sait plus trop quoi au final (liberté d'expression, obscurantisme, terrorisme, la place de l'islam en France, voire Israël pour les trolls):

     

    Je Suis Charl.. euh Isra... euh Palestinienne

     

    La vérité, c'est que passé l'effet de surprise durant lequel tout le monde est choqué, bouleversé, blessé jusque dans sa chair, et durant lequel le journal et les victimes deviennent un symbole parfois flou (liberté d'expression, héros, martyrs etc. ) avec des retombées aussi importantes que brèves (prochain tirage du prochain Charlie Hebdo à 1 million au lieu des 20 000 habituels, manifestations internationales etc), et ben après tout ça, chacun retournera à sa petite vie sans plus se soucier, voire se souvenir de ce qui s'est passé.

     

    Lui n'oubliera jamais

     

    Je me rappelle encore de l'effervescence lors de l'enlèvement des 200 lycéennes par Boko Haram dans le nord du Nigeria, avec les tronches de Michelle Obama et d'autres célébrités arborant un "rendez-nous nos filles" du plus mauvais effet selon moi.

     

    Mais qu'est-ce que tu vas faire sinon, hein?

     

    Plusieurs mois après on ne les a pas rendues et tout le monde les a oubliées. Bon c'est pas aussi pathétique que nos politiques avec en tête un Valls tentant "d'organiser une manifestation (lol) ou l'autre qui propose de nommer Charb et cie au Panthéon (re-lol).

     

    Finalement le pire dans tout ça, c'est qu'on en oublie les vraies victimes, Cabu, Wolinkski et Charb bien sûr, mais aussi les autres employés, et les policiers qui ont également perdu la vie.

     

    Bref Facebook c'est cool pour raconter sa vie ou faire sa com mais, hormis lors du Printemps Arabe, pour se faire une conscience politique on repassera.

     

    Pour conclure, une pensée aux victimes et à leur famille un dernier mot pour la route:

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Ca fait donc un mois que j'ai créé ce blog et je suis content de son avancement. Alors certes il est très loin d'être parfait mais j'ai pu le fournir un petit peu avec des articles assez complets, enfin j'espère. Enfin c'est toujours un peu bizarre de faire un mini bilan. Je vois qu'un mois après sa création j'ai eu une cinquantaine de visiteurs, je ne sais pas si c'est bien ou pas mais ça ne m'inquiète pas, au contraire même. Et pourtant, qui dit bilan dit remise en question. Les visiteurs c'est bien, les commentaires c'est mieux et là... O commentaire sur la quinzaine d'articles, on peut se demander si quelqu'un les a lus, si ça a intéressé ne serait qu'une personne, un peu comme quand on partage un statut Facebook et qu'il n'y a aucun retour.

    Traduction: nous raconte pas ta vie, tout le monde s'en fout

     

    En même temps je le comprends. Il y a ce que j'appelle le "syndrome du grec" (ça doit avoir un vrai nom mais bref). En bon banlieusard j'ai toujours mangé des grecs (kebabs) et pour voir si un grec était bon il suffisait de regarder s'il  y avait du monde dedans ou pas. A St Denis par exemple c'est criant: à côté du 129 pour ne pas le citer et où il n'est pas rare de voir des gens faire la queue même dehors, il y a 2 ou 3 autres concurrents quasi vides. C'est la hype mais pas que. Ca rassure. Je suppose que c'est pareil pour tout et ici aussi. Voir un blog sans com ça ne doit pas inciter à vouloir en mettre. Et puis les gens sont devenus fainéants, ils cherchent, ils cliquent, ils survolent et basta. Je ne peux pas reprocher ce genre d'attitude qui découle du zapping à outrance. C'est comme ça,j'y peux rien. D'autant plus que parler de documentaires financiers entre deux animes et séries B ça peut en perturber (gonfler) plus d'un. Faire un blog sur Nabilla c'est plus fun (free Nabilla). Enfin bon c'est mon blog et j'en fais ce que je veux.

     

     

    Le deuxième truc qui fait réfléchir  c'est: pourquoi?

    Pourquoi Champ de Mines? Pourquoi un blog qui laisserait sous entendre qu'on parlerait de littérature alors qu'il n'y a que peu d'articles dessus? Parce que. J'avais envie de créer un blog sur ma passion d'écrire mais voilà c'est pas si simple. Je suis un grand lecteur, du moins j'ai lu énormément de livres, dont beaucoup de classiques. Le problème c'est que je lis lentement, voire de plus en plus lentement. Je ne me vois pas chroniquer les 200 romans que j'ai lus juste pour faire du remplissage alors que leur lecture date de 5 ans, ça ne rimerait à rien. Alors il va falloir que je trouve un autre moyen de partager mon amour pour Ellroy, Dostoïevski, Faulkner etc. Sous peine de devenir un blog généraliste comme il y en a tant.

     

    Dans le même ordre d'idée la base  était aussi de promouvoir mes écrits. Mais comment promouvoir des choses qu'on n'a pas terminées? Je ne suis pas un poète, je n'écris de nouvelles, j'ai seulement écrit des scénarii et un roman que je ne suis pas sûr de vouloir exploiter. Je me "concentre" actuellement sur l'écriture d'un second et on verra bien comment je vais me débrouiller pour faire vivre cette partie du blog en attendant.

     

    C'est donc un challenge de faire vivre ce blog et je l'espère un moyen de promouvoir mes futurs écrits. D'autres l'ont fait, pourquoi pas moi?

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique