• Straight Outta Compton

     

    Bon j'avais dit que je m'en foutais mais j'ai fini par le voir.

     

     

    Résumé: l'histoire du groupe mythique NWA, créateurs du gangsta rap de leur création jusqu'au décès du leader Eazy E.

     

     

     

     

    Je l'ai déjà dit, j'étais pas chaud pour le voir quand il est sorti. Trop d'engouement, trop de sucerie, ça m'avait soulé. Finalement, même si c'est un peu vrai il y a  un peu du procès d'intention.

    Honnêtement,le film est pas mal fait, à commencer par la scène d'introduction pleine de tension avec un Eazy E déjà dans les embrouilles de rue.

     Contrairement à ce que je pensais, et bien que l'intéressé ait renié la vision, le personnage de Jerry Heller n'est pas le plus maltraité.  Il est même plutôt touchant dans son rôle de manager juif has been et entrainé dans un truc trop gros pour lui.

     

     Eazy E et Jerry Heller (Paul Giamatti)

     

    On ne dira pas la même chose de Suge Knight qui en prend plus ou moins pour son grade. En même temps n'importe quel fan de rap américain connait l'animal depuis l'époque, et si peu reluisant soit le portrait que lefilm en tire, il reste en phase avec le personnage qu'il s'est construit, et contient donc probablement une grande part de réalité (le bougre étant un sociopathe notoire, toujours soupçonné du meurtre de sa poule aux oeufs d'or 2Pac, actuellement incarcéré pour un meurtre et une tentative de meurtre).

     

     

     

    Le pb de ce genre de film, c'est qu'il relève à 70% du fan service. Du coup même si on peut le supposer assez réaliste, un perso comme Dre,qui est qu'on le veuille ou non une légende vivante du rap et de la musique en général, est forcément un peu gonflé. Hormis baiser 2-3 pétasses, le mec vrille jamais, il reste plus ou moins droit et en plus c'est le plus nerveux de la bande (lol). A côté, on met bien avant non seulement les périodes clé mais aussi les personnages clé de l'histoire du groupe et de Dre et on souligne bien  le tout avec du name dropping pour que le public un peu ignare garde ses repères ("le mec en studio à côté, c'est 2Pac!" Oh c'est Snoop Dogg!).

     

     

    Le groupe en pleine embrouille après concert

     

    Bon c'est un peu relou mais globalement le film est bien fait. Et puis c'est le genre de truc qui rend un peu nostalgique, surtout quand on entend les chansons avec lesquelles on a grandi (en particulier Ain't Nuthin but a G Thang).

     

    Côté technique, c'est ricain donc le taff est propre. Les acteurs sont bons: Paul Giamatti est excellent, O Shea Jackson jr a la même gueule que son père c'est affolant, Yella a la même tronche que l'original et Suge Knight est presque aussi effrayant que le vrai. Le seul bémol est quand même un Dre pas très ressemblant même si Corey Hawkins joue pas trop mal. Ah ouais, un truc qui m'a tué: la tête de 2Pac. C'est pas qu'il lui ressemble pas mais:

     

     

    Marcc Rose c'est un peu un 2Pac qui biglouche lol.

     

    Tout ça pour dire qu'avec ce film on reste en terrain connu. On n'aura pratiquement aucune surprise ou nouvelle info (on élude vite fait le beef Eazy E - Dre, quelques casseroles du même Dre notamment avec les femmes). Ceci étant on passe quand même un bon moment ne serait-ce que parce que le groupe a eu un parcours assez étonnant. Et puis personnellement j'ai toujours apprécié Ice Cube alias une des plus grandes gueules du rap. Reste à ne pas nous saturer avec les films du genre (2Pac le prochain sur la liste).

     

    Bon film.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :