• Shingeki no Kyojin (l'Attaque des Titans)

     

    Bon en fait j'avais pas trop envie d'en parler mais je me suis senti un peu obligé par la force des choses.

     

     

    Shingeki no Kyojin - l'Attaque des Titans en VF - donc est un manga et un anime qui a connu un succès interplanétaire dès sa sortie (si si), ce qui est assez rare pour être signalé. A tel point d'ailleurs que l'anime a été  diffusé chez nous en même temps, voire même avant, la parution du manga d'origine, c'est à dire il y a un peu moins de deux ans je crois.

    Le résumé d'après Wakanim qui a acheté la licence de l'anime en France:

    Dans un monde ravagé par des titans mangeurs d’homme depuis plus d’un siècle, les rares survivants de l’Humanité n’ont d’autre choix pour survivre que de se barricader dans une cité-forteresse. Le jeune Eren, témoin de la mort de sa mère dévorée par un titan, n’a qu’un rêve : entrer dans le corps d’élite chargé de découvrir l’origine des titans, et les annihiler jusqu’au dernier…

     

     Le trailer original

     

    Bon le résumé fait l'impasse sur un détail qui a tout de même son importance: au début de l'histoire les titans ont disparu depuis une centaine d'années au moins, ce qui fait que les dernières générations en parlent comme de légendes qui n'auraient peut-être jamais existé et rêvent d'aller de l'autre côté du mur pour voir ce qu'il y a vraiment à l'extérieur. Aussi lorsqu'ils font irruption personne ne comprend d'où ils sortent et surtout pourquoi y a-t-il un titan plus grand que les autres, le seul d'ailleurs à être suffisamment grand pour voir au delà du mur.

     

    Devine qui vient diner?

     

    Ca ne vous fait penser à rien? Non? Bah moi ça me fait penser à ça:

     

    Bah oui. Les "cinéphiles" de la terre entière ont beau y avoir vu un hommage aux kaiju eiga (littéralement: film de monstres, les Godzilla et compagnie), ce qui est d'ailleurs vrai, les fans de manga ont directement remarqué les nombreux points communs avec Shingeki no Kyojin: le mur, l'évolution des monstres (plus grands), le Japon, les noms des méchas (robots géants qu'on trouve dans Goldorak, Macross, Patlabor, Gundam etc) que les gens appellent Jaeger qui signifie chasseur en allemand et qui est également le nom d'un des personnages de Shingeki no Kyojin (que je vais abréger par SnK comme tout le monde parce que ça devient chiant à écrire). Et oui. Et à l'instar de James Cameron, dont on attend toujours l'adataption live de Ghost in The Shell (ou pas), Guillermo Del Toro est un grand fan de comic mais aussi de manga. Ceci explique donc cela.

     

    Fin de la digression. Pourquoi cet anime (et le manga) a-t-il si bien marché et pourquoi j'en parle aujourd'hui? Ben j'en sais rien mais j'ai ma petite idée concernant son succès. Tout d'abord parce que même ça n'en a pas l'air l'histoire est des plus originales. Ici pas de héros à la force incommensurable à base d'énergie cosmique, de 38ème sens, ou rinnegan combiné au sharingan combiné au byakugan pour devenir plus fort. Les héros restent des humains et paient souvent leur faiblesse face à des titans qui font 10 à 15 fois leur taille. D'ailleurs et c'est aussi le point fort de l'anime (je ne parlerai pas du manga car je ne l'ai pas lu) tout peut arriver et sans spoiler il n'est pas rare d'être déstabilisé par la tournure que prennent les événements.

     

    Un soldat sur le point de servir de casse dalle

     

    Les titans quant à eux ont chacun une morphologie et une taille différente. Autant la plupart ont un aspect un peu difforme et grostesque, autant quelques uns se démarquent du lot, notamment le titan colossal, le plus grand (qu'on voit sur l'affiche) et et un titan appelé le "cuirassé" du fait de sa haute résistance:

    Le titan cuirassé

    De nombreuses personnes se sont demandées pourquoi la plupart des titans ont ce design assez étrange et difforme. Moi je me demande de façon plus générale où les mangakas vont puiser leur inspi car il y a bien longtemps que leurs influences ne se limitent pas au folklore de leur archipel et de la Chine. En l'occurrence je ne pense pas me tromper en avançant qu'en ce qui concerne SnK l'auteur s'est inspiré du célèbre tableau de Goya:

     

    Saturne dévorant ses enfants

     

    Par ailleurs, l'organisation de la ville forteresse à travers trois remparts m'a également rappelé le beau roman de fantasy Légende de David Gemmel mais là par contre rien n'est moins sûr.

     

    SnK a beau être classé shonen (c'est limite) il n'en reste pas moins d'une violence extrême.

    Pas de tête qui explose à la Ken mais des bras arrachés, des gens amputés, voire carrément dévorés sous les yeux de leur congénères. C'est gore mais pas seulement. L'auteur s'est attaché à retranscrire un vrai sentiment de guerre et surtout de débâcle durant une bonne partie de l'anime où les cadavre s'empilent à une vitesse fulgurante et où les humains sont véritablement confrontés à leur détresse.

    Un peu comme Psycho Pass, SnK est un anime qui a mis la barre haut, tellement haut que la 2ème saison (qui sortira... fin 2015 au plus tôt youhou!) risque de décevoir par l'attente qu'elle aura suscitée. En effet, c'est rarement bon signe lorsqu'une adaptation rattrape la parution, ce qui oblige en général l'auteur à accélérer son rythme avec le risque de saborder son manga.

     

     Bref je pensais pas en dire tant mais il y avait tellement à dire que voilà. SnK est un très bel anime au graphisme et à l'animation ultra soignés (comme toujours chez I.G Production) qui pourra néanmoins rebuter les plus fragiles par sa violence.

     

    PS: tiens c'est marrant mais je viens d'aller sur Wikipedia pour choper le nom de l'auteur, et wikipedia signale également le Goya comme influence. Par ailleurs certaines critiques étrangères mentionnent un message de propagande militaire que j'avais également un peu ressenti au visionnage mais que je n'ai pas évoqué car j'ai vu l'anime il trop longtemps pour en parler clairement. A chacun de se faire son idée dessus.

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :